Comparaison et détermination des dispositifs de stockage appropriés pour un système photovoltaïque autonome en zone sahélienne

  • Eric Korsaga université Ouaga1 Pr Joseph Ki-ZERBO
  • Zacharie Koalaga LAME, Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo
  • Dominique Bonkoungou LAME, Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo
  • François Zougmoré LAME, Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo

Résumé

Dans le contexte de changement climatique actuel, les énergies renouvelables en particulier l’énergie solaire photovoltaïque constituent une bonne alternative aux énergies conventionnelles. L’énergie solaire est une énergie non polluante, disponible sur l’ensemble du globe et aussi la ressource la mieux partagée sur terre. Toutefois, l’alternance jour/nuit provoquée par la rotation de la terre et les aléas climatiques causés par les orages et les passages nuageux limitent considérablement son utilisation de façon permanente.

Pour pallier cette insuffisance et assurer la continuité du service dans les systèmes photovoltaïques (PV), l’utilisation de dispositif de stockage d’énergie est nécessaire. Il existe différents types de stockage dont certains déjà utilisés et d'autres en développement.

Dans cet article, nous proposons d’examiner les principales caractéristiques des différentes techniques de stockage d'électricité et leur domaine d'application dans les systèmes PV en zone sahélienne (stockage permanent à long ou à court terme, puissance maximale requise, etc.).

Pour permettre le choix des dispositifs de stockage appropriés, nous avons développé une approche caractérisée par l’indice de performance que nous avons implémenté en utilisant des matrices élémentaires de décision et des matrices globales de décision. Les résultats obtenus montrent que la méthode proposée permet de déterminer les dispositifs appropriés pour chaque type d’application et selon les besoins de la charge.

Publiée
2018-02-20
Rubrique
Articles