Influence des aérosols sur la composition à l’équilibre d’un plasma d’air

  • Wêpari Charles Yaguibou LAME, Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo
  • Nièssan Kohio LAME, Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo
  • Abdoul Karim Kagoné LAME, Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo
  • Zacharie Koalaga LAME, Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo
  • François Zougmoré LAME, Université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo

Résumé

La mousson et l’harmattan sont les principales dynamiques atmosphériques qui gouvernent le transport et le dépôt des aérosols en Afrique de l’Ouest. Ces aérosols proviennent du désert et des feux de biomasses et sont essentiellement composés d’oxydes de silicium, de calcium, de fer, d’aluminium et d’éléments carbonés issus de la biomasse. Ainsi, lorsque les disjoncteurs à air doivent fonctionner dans un environnement pollué par ces aérosols, ils peuvent avoir des comportements anormaux et des échecs de coupures. Ce travail porte sur l’influence des aérosols sur la composition chimique de plasma d’air à la pression atmosphérique et à l’équilibre thermodynamique local (E.T.L) dans une gamme de température allant de 4000 K à 20000 K. Nous utilisons la méthode de minimisation de l’énergie libre de Gibbs pour déterminer la composition du plasma. Les résultats obtenus montrent que la densité électronique augmente avec le pourcentage d’aérosols dans le plasma pour une température inférieure à 12000 K. Cela pourrait conduire à une augmentation de la conductivité électrique du plasma à basse température.

Publiée
2018-05-22
Rubrique
Articles