Le management en situation de complexité et d’incertitude. Apport de la Recherche et Développement

  • Luc BRUNET R&D Médiation
  • Eric LONGCOTE Apeksa consulting

Résumé

La seconde révolution industrielle a vu se développer des méthodes de management adaptées aux contextes successivement traversés, d’abord la nécessité de produire en masse, puis d’améliorer la qualité et la satisfaction des clients, puis d’améliorer la performance opérationnelle en réponse à la globalisation des marchés. Initialement inspirées d’une pensée mécaniste rationnelle, ces approches se sont progressivement étoffées en y intégrant d’autres dimensions, la psychologie, la sociologie, l’analyse systémique. Dans les années 1990, les entreprises s’étaient profondément remises en cause, avaient mis en place des modes de fonctionnement raffinés, mais deux nouveaux paramètres ont bouleversé leur environnement : la complexité et l’incertitude. Les entreprises de la troisième révolution industrielle ont d’emblée intégré ces paramètres, et mis en place de nouveaux modes de management. Pour autant, ceux-ci peuvent ne pas répondre à des activités où l’erreur peut être mortelle, où le bug n’est pas acceptable. Entre souci de performance et de bien-être au travail, entre principe de précaution et principe d’expérimentation, la troisième révolution industrielle cherche encore ses approches, alors qu’une quatrième révolution est peut-être déjà là et annonce de nouveaux bouleversements. Dans cette perspective marquée par une complexité et une incertitude croissantes, la Recherche et Développement présente un intérêt particulier puisque sa vocation, précisément, consiste à affronter le complexe et l’incertain. Dans cet article, nous dégagerons les grands fondamentaux du processus R&D, et analyserons en quoi ils peuvent servir de benchmark au management contemporain, en lui apportant des sources d’inspiration.

Publiée
2018-03-26
Rubrique
Articles