Pour une réelle compétence générique et textuelle en production écrite chez les élèves du secondaire en Algérie Quels rapports à l’écriture ?

  • Sahraoui LAFRID Laboratoire de Didactique de la Langue et des Textes (LDLT) - Université de Médéa - Algérie
Mots-clés: Littératie- Compétence textuelle- compétence générique-processus de l’avant texte-rapport à l’écrit

Résumé

Si, linguistiquement parlant, l’écrit constitue une des deux faces sous forme desquelles le discours peut être émis ; sa place et son évaluation en didactique des langues font couler l’ancre des plumes des chercheurs dans le domaine. Ecrire ou « produire, mettre en situation, faire advenir dans le sens de  l’énaction » nécessite la mobilisation d’une compétence générique et textuelle aboutissant ainsi à la rédaction de différents types de texte selon diverses situations de communication. En classe de langue, nos élèves éprouvent souvent des difficultés liées à la pratique de l’écrit causant parfois même des inhibitions et des stratégies d’évitement.   Nous avons menée  une recherche intitulée « Pour une réelle compétence textuelle et générique dans les productions écrites des élèves du secondaire en Algérie (le cas de trois lycées de français de Médéa) ». Cette recherche est partie de plusieurs hypothèses corroborées par des enquêtes sur le terrain auprès d’un échantillon d’élèves de trois lycées de Médéa. Nos élèves, notamment aux trois lycées écrivent peu. S’ils écrivent, ils le font par des textes courts. L’approche par type de textes (l’argumentatif, le narratif, le descriptif,...) dominent. Le processus de l’avant texte est souvent sous estimé. Le genre qu’il soit littéraire ou non littéraire est rarement pris en compte dans la production écrite. Notre travail plaide pour une reconsidération du genre comme entrée pour l’amélioration de l’écriture. Il défend l’écriture processus plutôt que l’écriture transmission. L’avant-texte qu’il soit collaboratif ou individuel doit être pris en compte. Le projet est une notion essentielle pour mettre en œuvre un projet d’écriture.

 

Biographie de l'auteur

Sahraoui LAFRID, Laboratoire de Didactique de la Langue et des Textes (LDLT) - Université de Médéa - Algérie

Département des Langues Etrangères

Enseignant Chercheur

Références

Barré-De Miniac,CH., 1996, « Introduction. L’écriture – vers un projet didactique renouvelé», in Barré-De Miniac,CH, Vers une didactique de l’écriture, Paris/ Bruxelles, INRP/ DE Boeck.
Fenoglio, I., 2007, « Du texte avant le texte. Formes génériques et marques énonciatives de pré-visions textualisantes » pp.8-35, Langue Française, N° 155, Septembre.
Barré- De Miniac,CH., 2008, « Le rapport à l’écriture : une notion à valeur euristique », pp. 11-23, in Chartrand, S.-G. et Blaser, CH., Dir., « Le rapport à l’écrit : un outil pour enseigner de l’école à l’université », Diptyque, N° : 12, Université de Namur, Presses Universitaires de Namur.
Dabène, M., 2008, « Préface. Ecritures, écrits : un monde contrasté de pratiques et de représentations », pp.7-10, in Chartrand, S.-G. et Blaser, CH., Dir., « Le rapport à l’écrit : un outil pour enseigner de l’école à l’université », Diptyque, N° : 12, Université de Namur, Presses Universitaires de Namur.
Olson R.D., 2006, « Littératie, scolarisation et cognition », pp.83-94, Pratiques, N° : 132-133, Décembre.
Pétillon, S., 2010, « Le manuscrit d’écrivain, terrain d’investigations linguistiques de la production écrite », pp.293-304, in Ablali D. et Sjöblon, K., éds. Linguistique et littérature (Cluny, 40 ans après) Colloque International tenu du 29 au 31 octobre (Université de Franche-Comté, Besançon, Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté/Presses Universitaires de Franche-Comté.
Reuter, Y., 2002, Enseigner et apprendre à écrire, Paris, ESF éditeur.
Reuter, Y., 2006, « A propos des usages de Goody en didactique. Eléments d’analyse et discussion », pp. 131 – 154, Pratiques, N° : 132-133, Décembre.
Viollet, C., 1996, « Des brouillons d’écrivains aux stratégies d’écriture », pp.155-165, in Barré-De Miniac,CH, Vers une didactique de l’écriture, Paris/ Bruxelles, INRP/ DE Boeck.
Vandendorpe, C. (1995) « Apprendre à écrire à l’université par une approche contrastive », in Boyer J. –Y., Dionne J.-P., Raymond P., La production de textes (Vers un modèle d’enseignement de l’écriture, Quebec, Les éditions logiques, p.301.
Publiée
2017-11-20