Cognition énactive en contexte numérique : Affordances des textes multimodaux

  • Guy ACHARD-BAYLE UNIVERSITÉ DE LORRAINE CREM
Mots-clés: Texte multimodal, Cognition Codépendance énactives, Couplage structurel, Affordances, Incarnation du sens

Résumé

Suivant un cadre cognitif « écologique », nous considérons que le sujet et le monde ne sont pas seulement en interaction mais se co-constituent ; dans ce même cadre, nous considérons que la et la recherche de sens sont d’une part les corrélats d’une intention, d’autre part des sollicitations qu’émettent le ou les référents autres que le sujet, avec lesquels néanmoins ce dernier entre en relation. La question didactique qui se pose dans ce cadre est celle de l’appropriation. Notre article se propose ainsi de rendre compte d’un modèle d’acquisition dans un environnement multimédia qui s’inscrit dans cette perspective de cognition écologique. Dans cette perspective, l’affordance permet de mettre en relation l’outil, l’apprenant et l’environnement d’apprentissage : il en résulte une ou des interactions entre les propriétés constitutives du premier, les conditions de l’expérience en situation, et les perceptions et les besoins du sujet. Dans ces conditions, d’apprentissage et d’expérimentation, la question que nous serons amenés à nous poser est la suivante : quels sont la place, le rôle, l’impact du texte omniprésent dans les environnements TIC multimodalisés et multicanalisés ?

Références

ACHARD-BAYLE, Guy (2008). Les Réalités conceptuelles. Metz : Recherches textuelles.

ACHARD-BAYLE, Guy & ECKKRAMMER Eva-Martha (dir.). (2004). Texte et hypertexte, Analyses (autour) du virtuel. Verbum, XXVI-2, Nancy : PUN Presses universitaires de Nancy.

BERTHOZ, Alain. (1997). Le sens du mouvement. Paris : Odile Jacob.

BONNET, Claude. (2001). Perceptions, représentations et réalités. Dans D. Keller et coll. (dir.) Percevoir : monde et langage. Invariance et variabilité du sens vécu (p. 205-219). Sprimont (Belgique) : Mardaga.

BOTTINEAU, Didier. (2012). La parole comme technique cognitive incarnée et sociale. TILV La Tribune internationale des langues vivantes, 52-53, p. 44-55. En ligne : hal-00770352.

CADIOT Pierre & NEMO François. (1997). Propriétés extrinsèques en sémantique lexicale, Journal of French Language Studies, 7, p. 1-19.

DECETY, Jean. (2004). L’empathie est-elle une simulation mentale de la subjectivité d’autrui ? Dans A. Berthoz & G. Jorland (dir.) L’empathie (p. 54-88). Paris : Odile Jacob.

FAUCONNIER, Gilles & TURNER, Mark. (2002). The Way We Think. New York : Basic Books.

GIBSON, James Jerom. (1979). The ecological Approach to Visual Perception. Boston : Houghton Mifflin.

HALLIDAY, Michael Alexander Kirkwood (1978). Language as a Social Semiotic. London : Edward Arnold.

HAVELANGE, Véronique, LENAY, Charles, & STEWART, John (2003). Les représentations : mémoire externe et objets techniques. Intellectica, 35, p. 115-131.

KLEIBER Georges. (2001). Sur le sens du sens : objectivisme et constructivisme. Dans D. Keller et coll. (dir.) Percevoir : monde et langage. Invariance et variabilité du sens vécu (p. 335-370). Sprimont (Belgique) : Mardaga.

KRESS, Gunther. (2010). Multimodality: a Social Semiotic Approach to Contemporary Communication. New York : Routledge.

LANGACKER, Ronald. (1987). Mouvement abstrait. Langue Française, 76, p. 59-76.

LEBRUN, Monique, LACELLE, Nathalie & BOUTIN, Jean-Francois. (2012). La littératie médiatique multimodale. De nouvelles approches en lecture-écriture à l’école et hors de l’école. Québec : Presses de l’Université du Québec.

LAKOFF, George & JOHNSON, Mark. (1980). Metaphors We Live By. Chicago : The Chicago University Press.

LAKOFF, George & TURNER, Mark (1989). More than Cool Reason. A Field Guide to Poetic Metaphor. Chicago : The Chicago University Press.

LARSSON, Björn. (1997). Le bon sens commun. Remarques sur le rôle de la (re-) cognition intersubjective dans l’épistémologie et l’ontologie su sens, Études romanes de Lund, 47. Lund : University Press.

LENAY, Charles. (2006). Énaction, externalisme et suppléance perceptive. Intellectica, 43, p. 27-52.

MERLEAU-PONTY, Maurice. (1945). Phénoménologie de la perception. Paris : Gallimard.

PETIT, Jean-Luc. (2001). De l’intentionnalité de l’acte. Dans D. Keller et coll. (dir.) Percevoir : monde et langage. Invariance et variabilité du sens vécu (p. 47-77). Sprimont (Belgique) : Mardaga.

PETIT, Jean-Luc. (2004). Empathie et intersubjectivité. Dans A. Berthoz & G. Jorland (dir.) L’empathie (p. 123-147). Paris : Odile Jacob.

RICŒUR, Paul. (1986). Du texte à l’action. Paris : Éditions du Seuil.

RICŒUR, Paul. (2004). Parcours de la reconnaissance. Paris : Stock.

TURNER, Mark (1996). The Litterary Mind. The Origins of Language and Thought. Oxford : Oxford University Press.

UEXKÜLL, Jacob von. (1965). Mondes animaux et monde humain. (Tr. fr. de P. Muller), Paris, France : Denoël.

VARELA, Francisco, THOMPSON, Evan & ROSCH, Eléanor. (1993). L’inscription corporelle de l’esprit. Sciences cognitives et expérience humaine. (Tr. fr. de V. Havelange). Paris : Éditions du Seuil.

VARELA, Francisco. (1996). Approches de l’intentionnalité : de l’individu aux groupes sociaux. Dans J. Mallet et coll. (dir.). L’organisation apprenante : L’action productrice du sens, (p. 33-45). Aix-en-Provence : Université de Provence. Cité dans sa version électronique (7 pages) : http://rhuthmos.eu/IMG/article_PDF/Approches-de-l-intentionnalit-de-l_a1447.pdf

VENTURINI, Tommaso, BOUNEGRU, Liliana, JACOMY, Mathieu, & GRAY, Jonathan. (2016 à par.). How to Tell Stories with Networks: Exploring the Narrative Affordances of Graphs with the Iliad. Dans K. van Es & M. T. Schäfer, Datafied Society. Amsterdam : University Press. La version consultée, prépublication en ligne : http://www.tommasoventurini.it/wp/wp-content/uploads/2016/01/How_to_Tell_Stories_with_Networks_PreprintVersion.pdf.

Publiée
2017-11-20