Préambule La « Disputa de los Griegos y de los Romanos » (Libro de buen amor) : interlocution, geste, signe linguistique

  • Marine Poirier ERIMIT/ERILIIS, Université Rennes 2Université Lille 3

Résumé

Dans le cadre du 2e volume de Signifiances, ce préambule propose de poser les termes du débat à partir d’une « fable exemplaire » : la « Dispute des Grecs et des Romains », quelques strophes d’une œuvre en vers du xive siècle parmi les plus célèbres de la littérature espagnole, le Libro de Buen Amor. Ce célèbre épisode s’avère être une parfaite illustration de quelques grands principes linguistiques, pourtant peu mobilisés dans l’analyse traditionnelle : la « double contingence » ou l’ignorance par chacun des interlocuteurs de ce que le signe signifie pour l’autre ; le signifié comme construit ex post, résultant du positionnement d’un observateur extérieur ; la double conception du signe, comme représentation et comme action incarnée. L’analyse de cet édifiant passage débouche sur une évocation des différentes formes que prend la duplicité du signe linguistique.

Publiée
2019-01-11