Enaction et système linguistique: l’hypothèse de la glottomotricité

  • Abdou Elimam Retraité
Mots-clés: Cognition distribuée - glottomotricité, cognème, phognème, mot.

Résumé

L’introduction des théories des neurones miroirs, de l’énaction et de la cognition distribuée et parallèle par les neurosciences cognitives a apporté un regard vivifiant sur le langage ; obligeant les linguistes à déplacer bien des lignes méthodologiques. Nous argumentons quelques déplacements/ ouvertures méthodologiques et conceptuels pour appréhender, sous un autre jour, la dynamique glottomotrice (« langue »). En revisitant les statuts du mot en culture et en discours, respectivement, nous sommes conduit à intégrer le concept de cognition distribuée et parallèle et sa corporéité dans le processus de construction du sens. La mission de la faculté de langage apparaît dès lors sous un jour nouveau où le sens est construit par la cognition avant d’être transduit par elle. L’énoncé est le lieu où se lisent les traces de signatures neuronales (cognèmes/ phognèmes) aux mécanismes cognitivo-langagiers nécessairement universels.

Biographie de l'auteur

Abdou Elimam, Retraité
Dr. D'Etat (université de Rouen), Professeur des universités à la retraite. Réside à Alicante depuis 2014.
Publiée
2017-11-20