"Sense" et "feeling" : l'expérience du sentiment

  • Stéphanie Béligon Université Marne-la-Vallée
Mots-clés: sentiments, émotions, collocations

Résumé

En anglais contemporain, les substantifs sense et feelingparaissent être synonymes lorsqu'ils renvoientaux sentiments. Les contextes dans lesquels ils apparaissent suggèrent néanmoins qu'ils présentent les sentiments sous des angles différents. Notre objectif sera de rendre compte de ces lexèmes en donnant toute sa place à la dimension incarnée, vécue du lexique. Nous nous appuierons sur les collocations que forment ces substantifs dans les structures sense of + substantif et feeling of + substantif d'une part, et verbe + a sense of et verbe + a feeling of d'autre part. Nous verrons que, bien que superficiellement synonymes, feeling et sensevéhiculent deux visions différentes des sentiments, l'un mettant en évidence le caractère conventionnel de l'expérience, sa dimension sociale, et l'autre la dimension singulière et incarnée du ressenti.

Biographie de l'auteur

Stéphanie Béligon, Université Marne-la-Vallée

LISAA EA 4120

MCF

Références

Béligon, Stéphanie (à paraître). Le sens des sensations : Les traductions de SENTIR en anglais – étude des verbes FEEL, EXPERIENCE et SENSE. Paris : éditions Honoré Champion.
Cruse D.A. (1986). Lexical Semantics. Cambridge: Cambridge University Press.
Davies, Mark. (2008-) The Corpus of Contemporary American English: 450 million words, 1990-present. Disponible sur : http://corpus.byu.edu/coca/
Lépine, Samuel. (2012). La construction sociale des émotions : enjeux conceptuels et limites d’une hypothèse. Klesis – Revue philosophique. 23 : Concept(s) et fiction(s) (p. 134-165).
Merriam Webster Dictionary, disponible en ligne.
Oxford Learner’s Dictionary, disponible en ligne.
Publiée
2017-11-20