Entre énaction, perception sémiotique et socialité du sens : phénoménologie de la parole et de l’activité de langage.

  • Antonino Bondi Laboratoire ICAR UMR 5191 (Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations) Ecole Normale Supérieure de Lyon
Mots-clés: Parole – Énaction – Geste interlocutoire – Perception sémiotique – Merleau-Ponty

Résumé

Nous proposons ici une réflexion épistémologique et philosophique autour de la nécessité d’un modèle énactiviste, phénoménologique et socio-sémiotique de l’expérience langagière. Pour ce faire, nous envisageons rediscuter le dispositif conceptuel comprenant les dimensions de langage, langue et parole, dans le cadre d’une anthropologie sémiotique, inspirée des thèmes enactivististes et phénoménologiques en linguistique et sémiotique. Ainsi, nous partirons d’un examen de certains aspects empiriques de l’espace d’interlocution et focaliserons en particulier les opérations d’émission et de réception exécutées par les locuteurs et les colocuteurs. L’idée d’une perception sémiotique intègre ensuite le programme des grammaires cognitives en mettant en valeur les dynamiques proprement sémiotiques, praxéologiques et culturelles, constituant les phases de stabilisation du sens. 

Biographie de l'auteur

Antonino Bondi, Laboratoire ICAR UMR 5191 (Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations) Ecole Normale Supérieure de Lyon
Post-Doctorant ASLAN (Labex)

Références

Auchlin, Antoine & Fillietaz, Laurent & Grobet, Anne & Simon, Catherine, (2004), (Én)action, expérienciation du discours et prosodie, Cahiers de Linguistique Française, n° 26, 217-249.
Bondì, Antonino & Piotrowski, David &Visetti, Yves-Marie (2016). Phénoménologie et linguistique : un entrelacs, Metodo. International Studies on Phenomenology and Philosophy, sous presse
Bondì, Antonino, (2012). Percezione, semiosi e socialità del senso. Milan, Mimesis.
Bondì, Antonino, (2014). L’expérience de la parole: le thème du sujet parlant, Texto vol. XIX/1, 2014, http://www.revue-texto.net/index.php?id=3443.
Bondì, Antonino, (2015). Pour une anthropologie sémiotique et phénoménologique. Le sujet de la parole entre cognition sociale et valeurs sémiolinguistiques, Intellectica, vol. 1, n° 63, 125-148
Bottineau, Didier, (2003). Iconicité du signe et typologie des langues, Cahiers de linguistique analogique, n° 1, 209-228, disponible en ligne sur https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00246331
Bottineau, Didier, (2012). La parole comme technique cognitive incarnée et sociale, Tribune Internationales des Langues Vivantes, n° 52-53, 44-55.
Bottineau, Didier, (2012b). Parole, corporéité, individu et société : l’embodiment dans les linguistiques cognitives, Texto, vol. XVII, disponible en ligne sur http://www.revue-texto.net/index.php?id=2973.
Bottineau, Didier, (2013). Pour une approche énactive de laparole dans les langues, Langages, vol. 4, n° 192, 11-27.
Brassac, Christian (2000). Intercompréhension et Communicaction. Dans A.-C. Bertourd, L. Mondada( dir.), Modèles du discours en confrontation, Berne, Peter Lang, 219-228
Cadiot, Pierre & Visetti, Yves-Marie, (2001). Pour une théorie des formes sémantiques. Motifs, profils, thèmes. Paris, PUF.
Ingold, Tim, (2013). Marcher avec les dragons. Paris, Zones Sensibles.
Jenny, Laurent, (1990. La parole singulière, Paris, Belin.
Lafont, Robert, (2004). L’être de langage: pour une anthropologie linguistique, Limoges, Lambert-Lucas
La Mantia, Francesco (2015). Parlare per ascoltarsi. Note su alcuni aspetti dell’interlocuzione, Giornale di Metafisica, 2/2015, 471-494.
Lapaire, Jean-Rémi, (2013). Gestualité cogrammaticale : de l’action corporelle spontanée aux postures de travail métagestuel guidé. Maybe et le balancement épistémique en anglais, Langages, vol. 4, n° 192, 57-72.
Lassègue Jean & Rosenthal, Victor & Visetti, Yves-Marie, (2009). Économie symbolique et phylogenèse du langage. L'Homme,vol. 4, n° 192, 67-100.
Laugier, Sandra, (2010). Wittgenstein. Le mythe de l’inexpressivité, Paris, Vrin.
Maniglier, Patrice (2006). Milieux de culture : une hypothèse sur la cognition humaine, Conférence ENS, 30 Octobre 2006. Disponible en ligne sur http://formes-symboliques.org/spip.php?article124 .
Mauss, Marcel, (1999). Sociologie et anthropoogie. Paris, PUF
Merleau-Ponty, Maurice, (1945). Phénoménologie de la perception. Paris, Gallimard.
Merleau-Ponty, Maurice, (1960). Signes. Paris, Gallimard.
Merleau-Ponty, Maurice, (1968). Résumés des cours au Collège de France 1952-1960. Paris,
Gallimard.
Merleau-Ponty, Maurice, (1969). La prose du monde. Paris, Gallimard.
Merleau-Ponty, Maurice, (1979). Le visible et l’invisible. Paris, Gallimard.
Merleau-Ponty, Maurice, (1996). Le primat de la perception. Paris, Verdier.
Merleau-Ponty, Maurice, (2003). L’institution, la passivité. Notes du cours au Collège de France (1954-1955). Paris, Belin.
Merleau-Ponty, Maurice, (2011). Le monde sensible et le monde de l’expression. Notes du cours au Collège de France (1953). Genève, MetisPresses.
Missire, Régis, (2013). Perception sémantique et perception sémiotique – propositions pour un modèle perceptif du signe linguistique, Texto, vol. XVIII/2, disponible en ligne sur http://www.revue-texto.net/index.php?id=3228.
Rastier, François (2003). Formes sémantiques et textualité. Cahier du CRISCO, 12.
Rastier, F. (2011). Langage et pensée : dualité sémiotique ou dualisme cognitif ? Intellectica, vol. 2, n°56, 29-79.
Rosenthal, Victor & Visetti Yves-Marie, (2010). Expression et sémiose, pour une phénoménologie sémiotique ». Rue Descartes, n° 70, 26-63.
Salanskis, Jean-Michel (2003). Herméneutique et cognition. Lille, Presses Universitaires du Septentrion.
Stewart, John & Gapenne Olivier & Di Paolo, Ezequiel A. (dir.). (2010). Enaction. Toward a New Paradigm for For Cognitive Sciences. Cambridge, Massachusetts-London, England, A Bradford Book The Mit Press.
Visetti Yves-Marie. & Cadiot, Pierre, (2006) Motifs et proverbes. Paris, PUF.
Publiée
2017-11-20